Compétente en matière de transports scolaires depuis la rentrée 2015, la Communauté a pour projet la réalisation d'un Pôle d'échanges multimodal (PEM) qui devrait voir le jour entre septembre et décembre 2018.

SquarePEM

 

Qu'est-ce qu'un Pôle d'échanges multimodal (PEM) ?


Le Pôle d'échanges multimodal est un lieu où convergent différents modes de transport pour favoriser et faciliter leur usage : bus, train, vélos, marche, etc. A Auxerre, ce noeud de correspondances se limitera aux piétons, bus scolaires, bus urbains et periurbains ainsi qu'à la navette de centre-ville Vivaville.

Quel est le contexte actuel ?


Le PEM remplacera la gare routière actuelle d'Auxerre, située sur le site de la Porte de Paris. Elle est aujourd'hui utilisée par la Communauté d'agglomération de l'Auxerrois et le Conseil départemental de l'Yonne au titre de leurs compétences respectives en matière de transports scolaires. Or, depuis sa prise de compétence en 2015, l'Agglomération pu constater plusieurs défaillances aux heures où les élèves affluent à la gare routière pour les départs et arrivées des bus et des cars. Faute d'emplacements (qui plus est, mal agencés), certains cars se voient obligés de stationner en retrait, ce qui amènent les élèves à descendre du quai pour les rejoindre, et inversement. Les manœuvres de marche arrière des autres véhicules stationnés en épis constituent alors un réel danger. Voilà pourquoi l'Agglomération a planifié la réalisation d'un PEM avec une mise en service attendue pour la rentrée 2018.

Quels sont les objectifs du PEM ?


Mieux dimentionné et mieux configuré, le PEM répondra avant tout à un besoin sécuritaire. La modernisation des installations permettra d'optimiser l'accueil des usagers, notamment des élèves.
D'un point de vue esthétique, ce lieu ouvert sur la ville sera embelli par une série d'aménagements conçus de manière à s'harmoniser entre eux.

Quels seront les nouveaux aménagements ?

Le pôle d'échanges comprendra 18 quais, tous accessibles, conformément aux référentiel figurant dans la convention de mise en accessibilité de point d'arrêt de transport signée par la Ville d'Auxerre le 10 novembre 2015.

La future voie du pôle d'échanges à créer fonctionnera en sens unique. L'entrée des bus se fera de deux manières possibles :
- depuis l'avenue Charles de Gaulle par l'intermédiaire d'une voie bus spécifiquement dédiée
- depuis le carrefour de la rue des Migraines et de la rue Faidherbe.
Le stationnement des bus est prévu le long des quais et non plus en épis, pour faciliter les manœuvres.

Des abris-bus seront mis en place en face de chaque arrêt de façon à assurer la protection des voyageurs pendant les phases d'attente.

Côté accessibilité, le quai voyageurs comportera des bordures à 18 centimètres de vue, des bandes podotactiles et un rail de guidage. Chaque emplacement de stationnement comportera une bande d'accostage ainsi qu'un marquage au sol sous forme de zigzag.

Un square jouxtera le pôle d'échanges, devant la maison de retraite. Il fera office de lieu d'attente, de détente, d'échange et de transfert pour les voyageurs. Des arbres seront plantés le long des trottoirs du PEM ainsi que dans le square, afin de lutter contre les phénomènes d'îlot de chaleur et favoriser la biodiversité en ville. 

Un projet global de développement urbain


Le projet sera financé par la Communauté d'agglomération à hauteur de 2,7 millions d'euros. Mais la réalisation du PEM sera confiée à la Ville d'Auxerre. En effet, cette dernière porte un projet urbain dans le même secteur, soit la réalisation de bâtiments de logements, bureaux et commerces, le tout sur une surface totale de près de 3 hectares. L'aménagement des deux projets, confié à la même entité, promettra plus de cohérence entre eux et une meilleure harmonie architecturale.