L'opérateur réseau Orange et la Communauté de l’Auxerrois sont engagés sur le déploiement de la fibre optique dans l’agglomération d’ici 2020.

Une étape capitale au service du développement économique de l’Agglomération, celle-ci confortant ainsi sa position de leader dans l’Yonne.

 C2 F5700x200

Qu’est-ce que le Très haut débit ?


Le débit est la quantité d’information traitée à la seconde par l’ordinateur. La notion de « Très haut débit » est relative dans la mesure où les technologies évoluent. Néanmoins, conformément à la règlementation européenne, le Très haut débit est défini comme celui supérieur à 30 mégabits par seconde.

Concrètement, le Très haut débit permet  de bénéficier de services proposés par les fournisseurs d’accès à Internet tels que :
- l’envoi et la réception de fichiers volumineux avec plus de rapidité (téléchargements), sans variation de débit au cours de la journée
- une meilleure qualité des échanges en visioconférence
- une capacité de stockage des données plus performante
- la réception simultanée de plusieurs téléviseurs en HD ou VOD via une box Internet fibre
- …

Tube en verre plus fin qu’un cheveu, la fibre optique permet de transporter des données par le biais d’un signal lumineux avec une quasi absence d’altération par la distance. Les débits fournis peuvent donc être identiques sur l’ensemble du territoire.

 

Quels sont les enjeux ?


Le Très haut débit est une réelle opportunité pour la vitalité économique du territoire. Consciente de la nécessité d’innover dans les usages liés aux technologies de l’information et de la communication, la Communauté d’agglomération de l’Auxerrois a fait du Très haut débit l’une des actions prioritaires à mener en termes d’aménagement du territoire. 


En effet, ce dernier permet de renforcer la compétitivité économique et l’attractivité locale pour faire face à la « concurrence » des autres territoires. Seuls les réseaux à Très haut débit en fibre optique offrent et offriront dans le futur des possibilités répondant aux exigences de qualité de service des entreprises. 

Autres promesses du Très haut débit : le renforcement de la qualité des services publics, avec le développement de nouvelles pratiques comme la télémédecine ou l’école connectée, mais également l’amélioration du confort dans l’utilisation des usages numériques (télévision haute définition ou 3D, objets connectés, visioconférences, etc.).

Le Très haut débit apparaît donc comme un levier incontournable pour stimuler la productivité, initier des usages innovants, créer des emplois et favoriser la croissance. Il est susceptible de jouer un rôle déterminant dans la capacité qu’a l’Agglomération à faire venir et/ou retenir hommes et entreprises, enjeu primordial des stratégies de développement local.

 

Les prémices du déploiement


L'opérateur de réseau Orange est à la fois maître d’œuvre et maître d’ouvrage du projet. La Communauté de l’Auxerrois, quant à elle, réalise le suivi opérationnel du projet, notamment autour des questions juridiques et administratives. La prise en charge intégrale d’Orange n’engendre à cet effet aucune dépense publique.

Août 2011 : Dans le cadre de l’Appel à manifestations d’intentions d’investissement (AMII) lancé par le gouvernement en 2010, Orange confirme son projet de déployer, sur ses fonds propres*, un réseau FTTH (de l’anglais « fiber to the home », traduit en français par « la fibre jusqu’au domicile »). Son objectif principal est de couvrir, de manière échelonnée, 100 % de la population en 5 ans à partir du lancement des travaux, soit 2013 pour Auxerre (fin 2018), et 2015 pour les autres communes (fin 2020) sans trou de couverture, sauf difficultés techniques telles que définies dans le Programme national Très haut débit.


Juin 2012 : Orange et l’Agglomération signent une convention cadre visant à organiser la coopération entre les deux parties. Orange, à la fois maître d’œuvre et maître d’ouvrage du projet, consulte la Communauté d’Agglomération sur les questions de droit du sol et d’urbanisme, et d’autorisations nécessaires à l’exécution du projet telles que les permissions de voirie, les autorisations d’occupation du sol temporaires ou non, etc.. 

Novembre 2012 : Orange s’engage sur un calendrier de déploiement de la fibre optique dans les 19 communes de l’agglomération, établi entre 2013 et 2020. 

* Dans l’offre grand public, proposée par un fournisseur d’accès à Internet (Bouygues Télécom, Free, Orange ou SFR-Numéricâble), une part de l’abonnement est versée à l’opérateur de réseau Orange. En effet, l’opérateur de réseau, qui investit sur le territoire, fait payer la location aux fournisseurs d’accès Internet qui empruntent des infrastructures déployées sur le territoire. Ces offres de location sont régulées par l’ARCEP (Autorité de la régulation des communications électroniques et des postes).

 

Les étapes du déploiement


Des infrastructures de réseau étant déjà existantes, le déploiement de la fibre optique n’occasionne aucuns travaux d’ampleur. Très peu de perturbation au niveau de la chaussée n’est donc à prévoir. Le terme de « révolution silencieuse » employé par Guy Férez, président de la Communauté d’agglomération, prend ainsi tout son sens.


Avec 19 970 foyers, Auxerre sera couverte à 100 % par le Très haut débit à l’horizon 2018. Le lancement des études pour les 18 autres communes de l’Auxerrois engagées au travers de la convention associant Orange et la Communauté d’agglomération s’effectuera courant 2015. Leur couverture intégrale sera alors effective en 2020.

Auxerre 

Quartiers

Date d'éligibilité des logements

Rive droite

De septembre 2014 à décembre 2015

Piedalloues

De septembre 2014 à décembre 2015

La Noue

De septembre 2014 à décembre 2015

Saint-Gervais

2016

Les Brichères

2016

Les Boussicats

2016

Ste-Geneviève

2016

Les Rosoirs

2016

Autres quartiers

Entre 2016 et 2018

 

L'accès au Très haut débit


Les habitants des logements progressivement couverts seront informés de leur éligibilité au Très haut débit. Orange, opérateur de réseau, est propriétaire des infrastructures de réseau. Les fournisseurs d’accès à Internet qui le souhaitent (Bouygues Télécom, Free, Orange ou SFR-Numéricâble) peuvent proposer aux particuliers un service Internet fibre.
Pour tester l'éligibilité de votre logement à la fibre, rendez-vous sur le site d'Orange.